À armes illégales – le trafic d’armes à feu en France

ANTOINE Jean-Charles – Éditions du plateau – 2015 – 209 pages

Résumé :  » J.-C. Antoine met en lumière les trafics d’armes importées illégalement en France pour le compte d’organisations criminelles ou de cellules terroristes. Il explique comment un fusil d’assaut fabriqué dans les Balkans peut se retrouver trois décennies plus tard dans les rues de Marseille. L’auteur propose aussi une analyse géopolitique et d’éventuelles solutions. « 

Quatrième de couverture :  » De Jacques Mesrine à Antonio Ferrara, du gang des Lyonnais aux banlieues de Seine-Saint-Denis et des clans marseillais aux frères Kouachi, les filières clandestines du trafic d’armes à feu ont permis pendant des décennies aux membres du grand banditisme et des cellules terroristes de mener à bien leurs actions. La nature de ces armes, leur disponibilité, leur nombre même ainsi que les situations complexes qui ont permis de les obtenir ont nettement évolué depuis la chute du monde bipolaire et ces dernières années. Alors que la population française peut être amenée à croire que les armes de guerre circulent quotidiennement au vu et au su de tous dans les rues de Marseille et les banlieues lyonnaise ou lilloise, la réalité est peut-être tout autre.

Comment un fusil d’assaut de type Kalachnikov, produit il y a deux ou trois décennies au sud de Belgrade, peut-il se retrouver dans les mains d’un adolescent de 16 ans dans les rues des quartiers Nord de Marseille ? Comment un lance-roquettes M-82 serbe atterrit-il dans le véhicule de deux frères radicalisés venus assassiner des journalistes en plein Paris ? Pourquoi est-il si difficile de comptabiliser l’ensemble des armes à feu détenues illégalement en France ?

Est-il si facile de retravailler un fusil d’assaut neutralisé pour le rendre de nouveau apte au tir ?

Les filières habituelles du marché noir sont-elles si étendues et aisées à contacter ?

Et finalement, aucune solution n’est-elle envisageable pour enrayer ce phénomène ?

Ce livre, fondé sur une analyse de terrain menée plus d’une décennie durant, a pour but d’apporter des réponses à ces questions que le lecteur se pose, que l’ensemble de la population française commence à se poser après les événements de janvier 2015. Une telle évolution dans la course aux armements individuels au sein des milieux délinquants français est certes inquiétante. Mais des solutions se profilent, dans le respect des libertés individuelles et du débat de société. « 

Jean-Charles ANTOINE Ancien officier supérieur de gendarmerie, certifié HEC Paris, et docteur en géopolitique de l’Institut Français de Géopolitique Paris VIII. Il a fondé et dirige la société Arkaliz de conseil en géopolitique pour les dirigeants publics et privés, et la société Citypol d’audits sécuritaires pour les communes. Auteur de A armes illégales aux éditions du Plateau et Au coeur du trafic d’armes. Des Balkans aux banlieues. Auteur d’une vingtaine d’articles pour Le Monde, Le Figaro, La Voix du Nord, etc. Il a aussi participé à plusieurs émissions radio (RFI, Sud Radio).

Où acheter : dans toutes les bonnes librairies de quartier 

L’avis de Crim’HALT :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s