Marchés contestés – quand le marché rencontre la morale

STEINER Philippe & TRESPEUCH Marie – Presses Universitaires du Mirail – 2014

Résumé :  » Etudes des dispositifs juridiques, fiscaux, sanitaires, éthiques qui rendent possible ou au contraire irréalisable l’édification d’un marché. Illustré à travers divers exemples particuliers : adoption d’enfants, saumons transgéniques, produits du tabac, cannabis, pornographie, jeux d’argent, etc. « 

Quatrième de couverture :  » Marchés contestés

Quand le marché rencontre la morale

La mise en marché de produits moralement sensibles, comme ceux touchant à l’intimité des personnes, à leur intégrité, à la santé ou au maintien de l’ordre public, est l’objet de cette réflexion collective qui met en regard neuf cas de « marchés contestés ».

Certains de ces marchés contestés sont effectifs, comme dans le cas du tabac, de la pornographie, des jeux d’argent ou des défunts. Certains sont potentiels dans le sens où les poissons génétiquement modifiés, les données personnelles ou le cannabis sont à la recherche des moyens de rendre acceptables les transactions marchandes. D’autres, enfin, sont bannis car la marchandisation des enfants adoptés ou des organes humains reste moralement inacceptable.

La tension entre les principes marchands et moraux au coeur des marchés contestés est dans chaque contribution éclairée par l’identification des formes de la contestation morale et des dispositifs juridiques, fiscaux, sanitaires, éthiques, rendant possible ou au contraire irréalisable l’édification d’un marché. La prise en compte de « populations fragiles », qu’il s’agit de protéger du marché, mais aussi de protéger par le marché, émerge dans tous les chapitres comme un élément explicatif essentiel des avancées et des reculs des marchés contestés. « 

Philippe STEINER est professeur de sociologie à l’Université Paris-Sorbonne et membre de l’Institut Universitaire de France, spécialiste de la sociologie économique. Auteur de nombreux ouvrages comme La solidarité à distance: quand le don passe par les organisations ou de nombreux livres : La sociologie économique ; La sociologie de Durkheim.

Marie TRESPEUCH est sociologue au Laboratoire des usages (SENSE) d’Orange Labs et chercheuse associée à l’IDHE.

Où acheter : dans toutes les bonnes librairies de quartier

L’avis de Crim’HALT :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s