Mon combat contre le crime

GALTIER David & VERNE Jean-Michel – Robert Laffont – 2020 – 342 pages

Résumé :  » L’ancien général d’armée D.Galtier retrace son parcours au sein de la gendarmerie française. A travers plusieurs enquêtes emblématiques, il met en lumière la manière dont cette institution a su mobiliser ses capacités. L’auteur fut lui-même l’initiateur de rebondissements dans certaines affaires classées sans suite.  » 

Quatrième de couverture :  » Les affaires criminelles qui ont défrayé la chronique, par ceux qui ont mené l’enquête. Au moment de quitter ses fonctions en 2019, le général d’armée David Galtier était l’un des deux plus haut gradés de la gendarmerie française : figure de la Sécurité intérieure, il a gravi les échelons des ministères de l’Intérieur et de la Défense. Fort de ses quarante années de carrière, il nous entraîne au sein d’une institution qui a su, après le traumatisme des affaires Grégory et Omar Raddad, mobiliser toutes ses capacités en police judiciaire.
Des meurtres sanglants d’Élodie Kulik et Marie-Christine Hodeau à l’incarcération d’Émile Louis, en passant par les infanticides de Valentin et Jonathan, la traque de Paul Touvier, l’arrestation des pirates du Ponant, le dossier Kouri ou le scandale des prothèses PIP, le général d’armée David Galtier nous fait découvrir une gendarmerie moderne, dotée de moyens scientifiques de pointe, de forces d’intervention très entraînées et d’offices centraux dédiés à la protection de la santé publique et à la lutte contre la délinquance, les mafias et les crimes contre l’humanité. Tour à tour épiques et émouvantes, ces enquêtes témoignent de la vitalité de cette force armée vieille de neuf siècles qui place l’humain au cœur de son action. « 

David GALTIER Diplômé de l’École spéciale militaire de Saint-Cyr (promotion général Lasalle) et du Collège interarmées de Défense. Il a été auditeur de la 54e session du Centre des hautes études militaires et de la 57e session des hautes études de la Défense nationale. Galtier fait ses adieux aux armes le 14 décembre 2018 après 40 années de service. Il est une figure dans le milieu de la sécurité intérieure, en s’impliquant tant dans la vie locale et nationale que dans la gestion de crises ou encore dans le cadre de la coordination d’enquêtes judiciaires. Le 30 octobre 2019, il intègre la liste de Martine Vassal, candidate à la mairie de Marseille pour les élections municipales de 2020. Il sera lui-même tête de liste dans le 7e secteur (13e et 14e arrondissements). Il obtient 18,21% des voix au premier tour, et se place en deuxième position derrière Stéphane Ravier. Il l’emporte au second tour avec 50,97% des suffrages.

Jean-Michel VERNE Journaliste indépendant, Jean-Michel Verne est l’un des meilleurs spécialistes de la mafia corse.
Il a publié, chez Robert Laffont, Juges en Corse (janvier 2019), en collaboration avec Nicolas Bessone, Patrice Camberou, Claude Choquet, Guillaume Cotelle, Jacques Dallest, Bernard Legras, Roland Mahy, Romain Manie-Samson et Philippe Toccanier. Il fut également directeur adjoint de la rédaction du quotidien corse 24 Ore.

Où acheter : dans toutes les bonnes librairies de quartier

L’avis de Crim’HALT :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s