Reportage d’alerte sur l’infiltration mafieuse en France

Au mois d’avril 2010, alors que la caravane antimafia se rendait sur la Côte d’Azur, Nice Matin révélait qu’une société détenue par des mafieux avait construit l’immeuble Royal Plaza, qui abrite la Communauté d’Agglomération de la Riviera Française (cf. La Riviera « infiltrée » par la mafia calabraise.) mais aussi la Maison de la Justice. Ailleurs, c’est le bâtiment de la Gendarmerie Nationale dont la mafia calabraise a fait le terrassement.

Après enquête, il s’avère que les associés de l’entreprise incriminée ont été condamnés dans les années 90 par la justice italienne. Ils sont à nouveau en procès à San Remo (cf. Il secolo XIX) et à Gêne, mais la société en question a « seulement » fait les travaux de terrassement pour un promoteur privé. Contrairement à ce qui est dit dans le reportage, les marchés publics ne sont pas directement concernés mais il est regrettable qu’après deux commissions parlementaires (cf. CP 1992 et 2000) et de nombreux signalements, il n’ait pas été mis en place davantage d’outils pour éviter l’infiltration mafieuse dans l’économie légale en France.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s