Intervention de Crim’HALT à Avignon

SUBURRA_MAFIAS_A3
Projection ouverte au public

Mardi 29 mars après-midi, Crim’HALT sera présent à Avignon pour expliquer l’antimafia à des lycéens.

Pour la troisième année, le Lycée St-Joseph accueillera Fabrice Rizzoli pour discuter de la mafia en se détachant des images d’Épinal communément véhiculées auprès de la jeunesse par le cinéma, les clips et les jeux vidéos. Les élèves italianistes de 1ère pourront échanger avec lui sur cette thématique, en lien avec les notions vues cette année en classe (« Formes de pouvoir », ou encore « Mythes et héros »). Au programme, présentation du phénomène, moyens de lutte et déconstruction des clichés.

Le soir, le lycée Saint-Jospeh organisera une projection ouverte au public du film Suburra, consacré à la corruption systémique à Rome. Cette projection sera suivie d’un débat animé par Fabrice Rizzoli ainsi que d’une séance de dédicaces de son ouvrage « La mafia de A à Z ».

Le « Midi Libre » (édition Gard Rhodanien) a consacré un article à l’événement dans son édition du samedi 26 mars, avec une interview du président de Crim’HALT.

29 mars 2016 de 20:00 à 23:00

Cinéma Le Pandora
Rue 3, rue Pourquery de Boisserin
Avignon

Présentation de Crim’HALT à la Librairie V.O. de Lille

Le 25 mars, la Librairie internationale V.O. de Lille, en collaboration avec l’association Givrés d’Oranges, accueillait Fabrice Rizzoli, président de Crim’HALT lors d’une rencontre-débat sur son ouvrage « La mafia de A à Z ».

Fabrice Rizzoli, politologue, enseignant-chercheur et fondateur de l’association Crim’HALT, aborda les défis de la lutte contre les mafias et le crime organisé à l’occasion de la présentation de son ouvrage.

L’association Givrés d’Oranges depuis février 2013, propose à ses adhérents d’acquérir des agrumes en provenance d’Italie du Sud par le biais d’achats groupés basés sur la transparence et la solidarité, respectueux de la terre et du travail des hommes. Cette initiative peut être rapprochée de celle des coopératives implantées sur des terrains confisqués à la mafia en Italie, qui ont pour objectif de faire profiter la société civile des produits de la confiscation.

Suisse : Rencontres autour du 21 mars

LiberaA l’occasion de la « Giornata della memoria per le vittime innocenti delle mafie » (Journée de mémoire pour les victimes innocentes des mafias) du 21 mars prochain en Italie, Crim’Halt et Mafias.fr organisent les rencontres suivantes avec Fabrice Rizzoli, président de Crim’HALT et auteur de « La mafia de A à Z« ,  Monica Usai de Libera Europe, et en collaboration avec la Federazione Colonie Libere Italiane (Fédération des colonies libres italiennes) :

Vendredi 11 mars :

  • 13.30 à 15.00 : rencontre avec les étudiants d’un gymnase de Lausanne qui étudient l’italien.
  • À partir de 19.00 : rencontre avec la communauté italienne au siège de la Colonia Libera Italiana de Renens.

Samedi 12 mars:

  • À partir de 10.00 : Dégustation de quelques produits « Mafia Free » au Magasin du Monde de La Chaux-de-Fonds.
  • À partir de 19.00 : rencontre avec la communauté italienne à Dübendorf au siège de la Colonia Libera Italiana de Dübendorf.

Les thèmes seront les suivants :

  • Infiltration mafieuse en Suisse et en France
  • Association Libera
Magasin du Monde La Chaux-de-Fonds
Libera Terra en Suisse

Entretien sur Atlantico

Pourquoi nos politiques de lutte contre le trafic de migrants passent (encore une fois) à côté du problème

La contrebande de migrants a explosé depuis la fin de l’ordre bipolaire. En dehors de certaines politiques mises en oeuvre en Italie, les solutions répressives élaborées pour lutter contre le trafic d’êtres humains n’ont pas prouvé leur efficacité. L’affaiblissement et l’éradication de ce trafic passera, entre autres, par l’arrêt de la criminalisation des migrations et la fin de la prohibition des drogues.

Lire la suite de l’entretien de Fabrice Rizzoli sur Atlantico.