Corsica ferries glorifie la mafia

capture-de28099ecc81cran-2019-05-03-acc80-12.05.08.pngLa société de transport maritime Corsica Ferries propose une publicité pour sa ligne Toulon-Sicile en faisant l’apologie de la mafia sicilienne.

La publicité nommée « Rejoins les Siciliens »  se décline dans une newsletter, des vidéos et des posts sur les réseaux sociaux. Elle utilise les codes graphiques et sonores du film « Le Parrain ». Des vidéos mettent en scène Don Vincenzo ou Don Lorenzo : une figure stéréotypée d’un mafieux plus proche d’un mafieux des années 70 (Al Pacino dans « Donnie Brasco »…) Dans une des vidéos, Don Vincenzo avec la voix rauque reproduit des codes mafieux fondés sur la violence (le couteau), la tyrannie de la famille.

Crim’HALT considère que cette publicité constitue une provocation et une insulte aux Siciliens et en particulier pour les familles des victimes innocentes de la mafia : un millier en 150 ans, plus de 500 innocents tués par la seule mafia sicilienne (cf. France 3, Corsica Linea / Corsica Ferries : des campagnes publicitaires polémiques ?).

D’une manière générale, toute publication de ce type sur la mafia revient à faire la promotion de la criminalité mafieuse comme c’est le cas lorsque l’on met une majuscule au mot « mafia » qui n’est qu’un simple nom commun… Mais la publicité Corsica Ferries rejoint ces publicités scélérates qui glorifient la violence mafieuse. Déjà en 2013, Libera France et FLARE France, ancêtre de Crim’HALT, avaient mis fin à la  « ricotta recommandée par votre parrain »… dans les magasins Monoprix ( FLARE France 2010-2014), sans parler de Elle décoration (cf. photo ci-contre).

Par ailleurs Corsica Ferries est une compagnie associée à la Corse : un territoire qui subit la violence qu’elle soit institutionnelle, privée ou provenant de la grande criminalité. La compagnie Corse ne s’interroge pas sur l’effet que produirait une publicité qui glorifiait la violence en France.

Imaginons l’analogie : une compagnie maritime espagnole propose à ses clients « Rejoins les Corses » avec les codes graphiques et sonores qui rappellent la série « Mafiosa ». Là, une femme ressemblant en tout point à l’actrice assise à la terrasse d’un bar nommé la « Brise de Mer » et où l’on peut apercevoir deux 4X4 rutilants. La « Mafiosa », entre deux molosses vêtus de noir laissant apparaître une bosse sur le côté de la ceinture, dit «Qui tu es toi pour vouloir venir chez moi ? Si tu veux venir il faut appartenir à la famille »..

Capture d’écran 2019-05-03 à 11.49.34Capture d’écran 2019-05-03 à 11.50.04

Crim’HALT propose à Corsica Ferries d’inviter les Français à rejoindre les Siciliens qui luttent contre la mafia depuis 200 ans en visitant les lieux de mémoire comme celui de Portella della Ginestra,  le nouveau mémorial Nomafia à Palerme et les milliers d’associations qui bénéficient de biens confisqués aux criminels.

Enfin, Corsica Ferries pourrait vendre sur ses bateaux les produits faits par des coopératives sur des terres confisquées à la mafia, des aliments Libera Terra issus de l’ONG antimafia « Libera ».

« la redistribution à des fins sociales des biens confisqués »

et

« Coopératives et réutilisation sociale des biens confisqués à la mafia. Le projet LiberaTerra en Sicile »).

Crim’HALT se tient à la disposition de Corsica Ferries pour opérer un changement vertueux dans sa communication.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s