Contrebande de migrants sur Europe 1

Suite à la découverte de 39 ressortissants chinois décédés dans un camion à Grays 3, Fabrice Rizzoli était invité au micro de Matthieu Belliard pour discuter de la question de la contrebande de migrants. 

À travers ses mots, le docteur Rizzoli explique clairement la différence entre l’existence d’une part de « contrebande de migrants » faisant passer une « frontière » et d’autre part la « traite des êtres humains, la mise en esclavage de gens». 

En une phrase, l’auteur de « La mafia de A à Z »  résume le lien entre politiques migratoires et réseaux de contrebandes en expliquant « que ce sont les politiques migratoires qui alimentent les passeurs […] et qu’il y a une bataille entre les partisans de frontières ouvertes et les partisans d’une politique plus fermée ». 

De ce fait, les États peinent à définir le cadre des politiques de maîtrise des flux malgré qu’ils tentent tant bien que mal de s’adapter à ces migrations mouvantes mais se retrouvent constamment enfermés entre les logiques d’ouverture que posent la mondialisation et le renforcement des politiques migratoires.

  • Retrouvez l’interview complet sur :

À lire sur ce même sujet : 

Crim’HALT sur France Info – Trafic de migrants

Conférence – Contrebande de migrants : un défi européen ?

Contrebande de migrants : Crim’HALT invité de « C dans l’air »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s