Le plaidoyer de Crim’HALT dans le Parisien

Le 10 Mars 2020, Matthieu Peloli journaliste au Parisien a rappelé la proposition de loi portée au Sénat par la député Sarah El Hairy, dont l’article 4 inspiré d’une loi antimafia italienne qui vise à rendre aux citoyens les biens confisqués par la justice. L’objectif de cette loi est de mettre à disposition des biens immobiliers pour les transformer en centres sociaux, par exemple en structure de lutte contre le crime organisé.

L’association Crim’HALT soutient cette initiative depuis sa création et met en lumière depuis de très nombreuses années l’arsenal juridique italien avancé et efficace. Le président de Crim’HALT interrogé par le Parisien, a rappelé ce que nos voisins italiens ont mis en œuvre un loi d’usage social de biens confisqués pour que la lutte contre la criminalité organisée, économique et financière devienne également une victoire pour les citoyens. L’intérêt général, c’est l’idée essentielle de la loi défendue par le plaidoyer de notre association.

Le 29 Novembre 2019, Crim’HALT a publié un communiqué de presse dans lequel est rappelée la victoire du 28 Novembre 2019, jour du vote à l’Assemblée Nationale de la loi à l’unanimité de la loi « Usage social des biens confisqués ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s