« Réparer la terre et les humains » : pour une réutilisation sociale des biens mal-acquis

Les premiers atouts de Crim’HALT dans la promotion de la réutilisation sociale des biens mal-acquis sont la connaissance, les valeurs et l’expérience sur le terrain. 

Pour Crim’HALT, le plaidoyer est le moyen choisi pour influencer les décideurs, leurs stratégies, tandis que la politique incarne le contenu, la demande, « ce que nous voulons changer ». Les deux actions sont indissociables. Parce qu’il y a une corrélation entre les modes opératoires mafieux du crime organisé et la corruption. Parce que la restitution des biens mal-acquis aux citoyens a une valeur économique, sociale et politique qu’il faut toucher du doigt, dans tout son potentiel.

Vidéo Youtube : Pour un usage social des biens mal-acquis

Retour d’expérience de représentants de l’Économie Sociale et Solidaire, ainsi que de journalistes, à la suite d’une semaine de formation avec la coopérative agricole La Valle del Marro en Calabre.
Un séminaire intensif sur le terrain pour comprendre et diffuser la pratique de l’usage social des biens confisqués afin d’obtenir une loi en France comme le recommande l’Union Européenne. Une volonté d’européanisation de Crim’HALT, qui continue de construire des passerelles entre les modèles italiens et les essais français, pour que les efforts législatifs deviennent tangibles cette année 2021. 

Autres articles dans le même thème

Ressources

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s