Le plaidoyer de Crim’HALT dans Actu-Juridique

Après son adoption à l’Assemblée nationale et au Sénat, la loi améliorant l’efficacité de la justice de proximité et de la réponse pénale a été promulguée le 8 avril. Cette loi prévoit notamment que les immeubles confisqués aux criminels puissent être mis gracieusement à disposition des associations d’intérêt général, des fondations d’utilité publique et des sociétés foncières agissant dans l’intérêt général. Pour l’association de lutte contre toute la criminalité organisée, Crim’HALT, cette promulgation sonne comme une victoire après onze ans de lutte acharnée. Fabrice Rizzoli, docteur en sciences politiques, spécialiste de la grande criminalité, ainsi que fondateur et président de l’association, revient sur les impacts attendus de cette loi et s’interroge sur les pistes d’amélioration à l’avenir sous réserve de son décret d’application, attendu de pied ferme.

Pour lire la suite : Loi sur l’usage social des biens confisqués aux criminels : la France suit l’exemple de l’Italie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s