Crim’HALT chez MR MONDIALISATION

Crim’HALT comme Alternative est fière d’être, aux côtés d’Anticor et de Libera Terra dans l’article de Mr Mondialisation

 « L’usage social des biens confisqués à la mafia : vers un modèle « à l’italienne » Lire la suite

Crim’HALT dans Society & Giorni

Après les récentes révélations sur la Mozzarella et son fort potentiel financier pour la mafia, Giorni met en avant un nouveau scandale culinaire : la pizza napolitaine !

Les pizzerias ne font pas exceptions parmi les établissements contrôlés par les mafieux pour récolter de l’argent. Elles servent à blanchir l’argent ou encore à vendre des produits directement « fabriqués » par la Camorra. Lire la suite

Crim’HALT dans le magazine « Jeune Afrique » sur les « biens mal acquis » et mal-confisqués….

Janvier 2019 : le magazine Jeune Afrique sous la houlette d’Alexandre Brutelle publie un article « Micmac immobilier ». Et quel micmac ! Une justice inefficace, une identité refoulée, des fonds gelés dans toute l’Union Européenne sauf en France… Après l’affaire Guéant, le clan Moubarak prend la relève.

Lire la suite

« repenti » : un reportage sur la coopération avec la justice en France

Dans le cadre de l’émission Ghjustizia sur Via stella (France3 Corse), la journaliste Marie Françoise Stifani produit un sujet sur le la coopération d’anciens gangsters avec la justice française (cf. Tribune de Crim’HALT au Monde : réflexions autour du statut de « coopérateur » de justice). Retrouvez ce très instructif reportage avec l’interview du président de Crim’HALT en tant que spécialistes des mafias italiennes :

Crim’HALT à Bruxelles pour un journalisme sans menace

L’environnement général dans lequel travaillent les journalistes semble se dégrader en Europe : la région a été ébranlée par deux assassinats à Malte et en Slovaquie (cf. Crim’HALT sur RT France : Slovaquie, la mafia sévit-elle en Europe Centrale ?); la profession et les journalistes font l’objet d’attaques verbales sans précédent et les reporters d’investigation qui mènent des enquêtes transnationales pour venir à bout des filières mafieuses sont de plus en plus victimes de menaces.

Comment ça se passe en Italie, France et Belgique ? Que peut-on faire pour protéger les journalistes ?

À l’occasion de la Journée internationale de la fin de l’impunité pour les crimes commis contre des journalistes, une conférence-débat sur les Journalistes sous escorte aura lieu à l’Institut Culturel Italien de Bruxelles

* * *

Débat avec Federica Angeli, reporter italienne menacée par la mafia

Avec la participation de David Leloup, Philippe Pujol et Fabrice Rizzoli

En collaboration avec Ossigeno per l’informazione

Le mardi 6 novembre à 19h

Institut Culturel Italien, Rue de Livourne 38, 1000 Bruxelles

* * *

Modérateur : Maria Laura Franciosi, journaliste italienne.

Avec : 

Federica Angeli, chroniqueuse pour La Repubblica. Menacée de mort à la suite ses enquête sur la criminalité organisée de Ostia (Rome), elle vit sous protection policière permanente depuis 2013.

David Leloup, journaliste indépendant belge, a cofondé le web magazine Apache et le trimestriel d’enquête Médor. Il a été victime de menaces à la suite de ses investigations.

Philippe Pujol est un journaliste et écrivain marseillais, lauréat du prestigieux prix du journalisme Albert-Londres (2014). Il enquête sur la délinquance depuis 2004.

Fabrice Rizzoli enseigne à Science Po Paris et anime le site mafias.fr. Il a écrit La mafia de A à Z (Tim Buctu) et il est le président de Crim’HALT, association qui veut impliquer la société civile contre la criminalité.

Alberto Spampinato est journaliste, fondateur et président de l’association Ossigeno per l’informazione, l’observatoire sur les menaces et les abus contre les journalistes italiens.