Table ronde Crim’HALT au Salon des livres et l’alerte

Du 16 au 18 novembre prochains, se déroulera à la Maison des métallos la 4ème édition du Salon du livre de lanceuses et lanceurs d’alerte. Toutes les infos sur : DELIVREZ L’ALERTE 

Avec le collectif Thémis

Dimanche 18 novembre 2018

14h-16h Maison des Mettalos

Grande criminalité

La prohibition des drogues : alerte sur une criminalité légale?

D’après l’ONU, la prohibition est un échec. La prohibition des drogues, ce dispositif légal, a-t-il amélioré la santé publique ? Respecte-elle les droits fondamentaux ? Garantit-elle plus de sécurité ? Si la réponse est non : faut-il lancer l’alerte ?

Les auteurs invités  :

  • Bénédicte Desforges, ancienne policière et auteur de « Police mon amour » (le blog)
  • Fabrice Olivet, président d’ASUD
  • Marc Fievet, ex-agent infiltré de la Douane française, qui a passé 10 ans en prison (le blog)

A voir et revoir la fiction Gibraltar

  • Emmanuel Fansten, journaliste et auteur de « l’Infiltré » avec Hubert Avoine : ex-agent infiltré qui a dénoncé des dysfonctionnements de la Police

A voir et à revoir le documentaire Scandale chez les stups (Envoyé spécial, France2, 2018)

A ne pas manquer !

Les précédentes éditions du salon :

Salon « Des livres et l’alerte » 3

Crim’HALT au salon « Des livres et l’alerte » 2

Crim’HALT au salon Des livres et l’alerte 1

Crim’HALT au festival cinématographique Les Mauvais Gones

mauvais gones

Le président de Crim’HALT, Fabrice Rizzoli, se rendra à Lyon le jeudi 22 mars à l’occasion du festival cinématographique Les Mauvais Gones.

Invité en tant qu’intervenant, Fabrice Rizzoli accompagnera la projection du film Suburra à l’issu de laquelle aura lieu une masterclass sur le thème de la mafia italienne.

Retrouvez toutes les informations sur le site de l’événement : http://www.baz-art.org/archives/2018/03/04/36189113.html

La Leçon – Projection et débat

The LessonLe 12 septembre dernier, Crim’Halt s’est associé avec Anticor pour organiser une projection suivie d’un débat autour du film de Kristina Grozeva et Petar Valchandy « La Leçon ».

Examinant le parcours d’une femme contrainte d’agir à l’encontre de ses convictions, ce long-métrage nous pousse à nous interroger sur les raisons du passage à l’acte criminel. À l’immobilisme du système s’ajoute l’influence du crime organisé, qui tire un avantage lucratif des difficultés d’autrui et légitime sa propre existence en encourageant les pratiques répréhensibles.

Par une réalisation fine, le spectateur est confronté à une criminalité « ordinaire », faite d’impasses et de nécessité, loin des fards hollywoodiens.

  » Dans une petite ville bulgare, Nadia, enseignante d’anglais, cherche à confondre un de ses élèves qu’elle soupçonne de vol, en rappelant à la classe les principes moraux de la vie en société. 

Au même moment, de lourdes difficultés financières menacent sa famille. Déterminée à garder la tête hors de l’eau, elle tente par tous les moyens de collecter l’argent nécessaire avant qu’il ne soit trop tard. «