A l’occasion de la journée mondiale des droits de la femme 2019 : portrait d’une femme contre la mafia

TERESA PRINCIPATO, UNE JUGE CONTRE LA MAFIA

La justice italienne a longtemps considéré que la mafia était une affaire d’hommes.

Mais l’histoire récente nous a appris que ces « femmes d’honneur » ne se contentaient plus de jouer le rôle d’épouses dévouées, mais pouvaient également être des chefs au sein de la cosca – association mafieuse -, de Cosa Nostra sicilienne et de la Camorra napolitaine.

Lire la suite