De « l’association mafieuse » à « l’association criminelle »

NON! Contrairement à la pensée commune, l’association criminelle n’existe pas en droit français. Il existe l’association de malfaiteur, infraction connexe – fourre-tout judiciaire et la circonstance aggravante de « bande organisée ».

Lire la suite

Crim’HALT dans le magazine « Jeune Afrique » sur les « biens mal acquis » et mal-confisqués….

Janvier 2019 : le magazine Jeune Afrique sous la houlette d’Alexandre Brutelle publie un article « Micmac immobilier ». Et quel micmac ! Une justice inefficace, une identité refoulée, des fonds gelés dans toute l’Union Européenne sauf en France… Après l’affaire Guéant, le clan Moubarak prend la relève.

Lire la suite

Participation de Crim’HALT au Grand Débat National

Le président de la République a lancé un grand débat national. Puisqu’il n’y a pas de questions interdites, Crim’HALT en profite pour participer à ce débat, pour que les biens mal acquis reviennent aux citoyens

Depuis 1996, le Parlement italien a adopté une loi qui permet une réutilisation sociale des biens confisqués à la mafia. Cette loi vient compléter une loi de confiscation préventive (1982), qui permet de saisir le patrimoine constitué illicitement par un réseau de personnes, ou de biens exploités économiquement.

Lire la suite

Retour sur l’assassinat du journaliste slovaque

Retrouvez une enquête passionnante d’Aude Massiot, envoyée spéciale en Slovaquie.

L’article de Libération, publié le 24 février 2019 fait état d’une affaire qui a agité le pays au début de l’année 2018 : l’assassinat de Ján Kuciak par la mafia. En effet, son enquête visait à prouver l’existence d’un lien entre certains hommes d’Etat comme le premier ministre Robert Fico et les hommes de la mafia. Dans son article, Aude Massiot est partie à la rencontre de différents agriculteurs slovaques qui tous prennent la parole et dénoncent la main mise de la mafia sur le secteur agricole : la Slovaquie étant le pays où les aides accordées par l’Union européenne sont les plus importantes, les malversations ne tarissent pas. Lire la suite

Lobbying antimafia à Bruxelles

Capture d’écran 2019-07-29 à 14.43.58.pngLe mardi 1er décembre 2009, le groupe FLARE (Freedom, Legality and Rights in Europe),  organisait une manifestation devant le Conseil des ministres de l’Union européenne à Bruxelles. FLARE est le premier réseau (issu de la société civile) contre le crime organisé  transnational.

La présence de FLARE dans la « capitale » de l’Union avait pour but de convaincre les ministres de la justice des 27 pays de l’Union réunis en Conseil que les fonds confisqués au crime organisé doivent être utilisés à des fins sociales. Ce dispositif législatif utilisé en Italie donne des résultats encourageants (cf. De la saisie à la confiscation; de la mafia à l’Etat?). Par exemple, la maison confisquée au chef de la mafia sicilienne, Salvatore Riina (cf. Leçon de communication mafieuse par Toto Riina) est aujourd’hui un centre culturel. De point de vue criminologique, ce procédé est très efficace parce qu’il prive les mafieux de consensus social (cf. Les ‘ndrines et le consensus social).

Dans la rue, les militants ont joué à CONFISCOPOLIS, un jeu de société avec lequel on confisque des biens mal acquis.

Comme les photos en témoignent, la manifestation (autorisée par les autorités) fut une réussite et ce en dépit d’une première intervention de la police qui nous a fait  remballer. Le magistrat Luigi de Magistris nouvellement élu député européen, les médias, la police… et surtout le commissaire Jacques Barrot ont entendu le message. Ce dernier en particulier s’est déclaré favorable à la réutilisation des biens confisqués au crime organisé à des fins sociales (cf. déclaration)

                    Capture d’écran 2019-07-29 à 14.47.59.png              Capture d’écran 2019-07-29 à 14.48.00.pngConfiscopolis
Le quartier général avait autorisé la manifestation jusqu’à 15h mais sur le terrain, les agents de police avaient un ordre de mission qui indiquait 13h. Il aura fallu l’intervention d’un officier de la police des renseignements généraux pour recommencer la manifestation.

Capture d’écran 2019-07-29 à 14.45.37.png
Le député Luigi De Magistris

Capture d’écran 2019-07-29 à 14.44.01.png                    Capture d’écran 2019-07-29 à 14.49.57.png

Boite noire du militantisme

Article publié en décembre 2009 sur le site de FLARE France aujourd’hui figé. Crim’HALT étant la continuité du projet FLARE, nous hébergeons certains anciens articles pour les préserver d’une mort certaine 🙂