À propos

L’association Crim’HALT a vu le jour en février 2015 sous l’impulsion du Dr. Fabrice Rizzoli (voir ci-dessous), ainsi que d’étudiants et professionnels issus de différents domaines.

Leur volonté est de contribuer à l’émancipation des citoyens face à toutes les formes de criminalité préjudiciables à la société, telles que le crime organisé, la corruption ou encore la délinquance économique et financière.

L’association est par conséquent attachée aux notions de justice sociale et de transparence, ainsi qu’à l’implication de la société civile par le biais d’actions de sensibilisation et la promotion d’un espace de débat informé.

Ainsi, nos actions ont vocation à s’orienter sur différents axes :

Promouvoir une meilleur information des citoyens quand aux actions qu’ils peuvent entreprendre pour lutter à leur échelle contre la grande criminalité.

Animer une culture et une connaissance commune du phénomène criminel en s’inspirant des modèles étrangers.

Proposer des pistes de réflexion aux pouvoirs publics sur les différents sujets liés aux travaux de l’association.

L’association Crim’HALT est pilotée par un conseil d’administration composé de :

Fabrice Rizzoli, président de Crim’HALT :

 Mario Vaudano, président d’honneur de Crim’HALT :

François Fameli, vice-président de Crim’HALT :

  • Délégué général de Café Babel, journal d’investigation financé par les fonds européens.

Isabelle Goncalves-Améric, trésorière de Crim’HALT :

  • Secrétaire de l’Institut Médico-Educatif « Le Clos Fleuri » à Ermont ;
  • Membre du conseil d’administration du collège Denis Diderot de Deuil-la-Barre ;
  • Conjointe-collaboratrice de « Art du Fer Forgé » à Deuil-la-Barre ;
  • A travaillé 8 ans dans la société de travaux publics Colas et 4 ans pour le cabinet d’avocats Alain Bensoussan-Selas, rattachée au pôle droit des marques, brevets, propriété intellectuelle, droit du travail, droit à l’image).

Esther Valery, secrétaire de Crim’HALT :

  • Étudiante

Carole Rouaud porte-parole de Crim’HALT :

  • A travaillé pendant 10 ans dans la presse culturelle (magazines L’Histoire et La Recherche »)
  • Puis a rempli plusieurs missions dans le secteur public en devenant directrice de cabinet à la Mairie de Paris, directrice de communication d’un GIE interministériel puis chef adjointe de département au Centre national du livre dont elle membre du conseil d’administration
  • Actuellement responsable de développement pour 2 médias indépendants (Basta! et Politis)
  • A co-fondé en 2020 un entreprise de street food éthique, Les Zigs – Goût & convivialité
  • A toujours poursuivi en parallèle un engagement bénévole auprès d’associations (Association pour le développement de l’histoire culturelle, IHEDN-Paris, Anticor…)
  • Co-anime avec Fabrice Rizzoli le podcast mensuel « Crim’sous cric » sur Le Monde Moderne media

Les anciens membres du bureau

Vianney Turbat, secrétaire de Crim’HALT de 2016 à 2019

  • De 2016 à 2019, contractuel de la fonction publique à l’immigration : hébergement et budget à la direction de l’asile (Intérieur) et chargé de mission mineurs non accompagnés (Justice).

Stefan Marrec, vice-président cofondateur de Crim’HALT de 2014 à 2016

L’association Crim’HALT est le fruit d’un travail de terrain de 2009 à 2015 :

En 2008, la principale association antimafia italienne Libera lance le projet européen FLARE, Freedom Legality And Rights in Europe, afin de créer, à l’échelle européenne, un réseau associatif contre le crime organisé. Au mois de décembre 2009 a lieu l’acte fondateur du plaidoyer européen pour l’usage social des biens confisqués : Confiscopolis devant le Conseil Ministre des 27 pays européens (cf.Lobbying antimafia à Bruxelles)

Pendant 5 ans, l’antenne de FLARE en France, animée par Fabrice Rizzoli, crée un réseau d’intérêts communs avec d’autres entités (Anticor / GRASCO / TI / Libera France) et sensibilise le grand public aux besoin d’impliquer les citoyens face à la grande criminalité : intervention dans les médias, projets pédagogiques, conférences, manifestations culturelles et militantes (cinéma itinérant, flashmob, expérience du concept store Ethicando). FLARE France commence un plaidoyer envers les partis politiques et participe aux travaux parlementaires concernant le projet de loi Égalité et Citoyenneté dès le mois de novembre 2014.

Fin 2014, à la demande de personnes sensibilisées grâce au projet FLARE, née Crim’HALT comme alternative.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s