Crim’HALT dans la « Corse, l’étreinte mafieuse »

etreinteDans son troisième livre en 5 ans, Hélène Constanty, journaliste à Médiapart présente au salon Des livres et l’alerte 12 et 3), traite de la grande criminalité en Corse et ouvre une discussion sur le concept de « mafia » (sans majuscule ; c’est un nom commun).

Hélène Constanty livre ici un livre nouveau sur la Corse car elle s’appuie autant sur les confidences qu’aiment avoir, seuls, les journalistes mais aussi sur des décisions de justice et même sur des acteurs des la société civile!

C’est dans ce cadre qu’Hélène Constanty interroge Fabrice Rizzoli, président de Crim’HALT, et rapporte le travail de l’association pour soutenir les victimes de violence programmée (définition dans La mafia de A à Z). En l’occurrence, Crim’HALT auditionnée par la Commission Violence en Corse, a rapporté les affaires du maire de Linguizzetta et des entrepreneurs d’Evisa, victimes de violence systémique, récipiendaires du prix Falcone 2016 (cf. Soirée Prix Falcone)

Bref un livre à acheter et à lire : Corse, l’étreinte mafieuse

PS : un seul regret ; dans la conclusion, Hélène Constanty fait énumérer à un tiers les pistes pour améliorer la lutte contre la grande criminalité qui n’évoque pas l’usage social des biens confisqués, unique moyen d’impliquer les citoyens dans une prérogative régalienne :  dingue! Non?

cf. Communiqué de presse : les biens confisqués échappent à la société civile !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s