Le plaidoyer de Crim’HALT dans Ouest France

Les corses luttent depuis des années contre les pratiques mafieuses et la corruption. Quels sont les moyens mis en place par l'Etat pour parvenir à éradiquer cette emprise mafieuse. Dans l'article du journal Ouest France, Christophe Violette revient sur les fraudes dans le domaine agricole et à interviewé le référent Corse de l'association Anticor et …

Lire la suite de Le plaidoyer de Crim’HALT dans Ouest France

De « l’association mafieuse » à « l’association criminelle »

NON! Contrairement à la pensée commune, l'association criminelle n'existe pas en droit français. Il existe l'association de malfaiteur, infraction connexe - fourre-tout judiciaire et la circonstance aggravante de "bande organisée". Sous l'égide de la Commission du Parlement européen dite Commission spéciale sur la criminalité organisée, la corruption et le blanchiment de capitaux, les pays de …

Lire la suite de De « l’association mafieuse » à « l’association criminelle »

Confiscation du Café de Paris à Rome : un modèle

Au mois de février 2012, une équipe de journaliste interviewait Francesco Forgione, ancien président de la commission parlementaire antimafia et auteur de Mafia export. Symboliquement, l'entretien avait lieu à Rome, dans le Café de Paris, confisqué à un clan mafieux Le Café de Paris, de par son histoire et son aspect médiatique, est un cas d'école de …

Lire la suite de Confiscation du Café de Paris à Rome : un modèle

Antimafia redistributive : la leçon de l’Italie au monde

Face aux mafias, l'Italie possède une magistrature indépendante, les meilleurs outils de lutte contre la mafia (institutionnels, parlementaires, législatifs) et une société civile mobilisée. Au cœur de ce dispositif unique monde, se situe la confiscation (cf. Contre le crime organisé : pour une confiscation-redistribution), et plus précisément la redistribution de ces biens mal acquis (cf. L’arme qui peut …

Lire la suite de Antimafia redistributive : la leçon de l’Italie au monde

L’importance de la confiscation dans la lutte contre la Camorra

Malgré les coûts que cela représente, la confiscation et la réutilisation des biens mal acquis représente un outil crucial de la lutte contre la Camorra. En offrant des locaux à des associations et établissements publics dans des régions qui en manquent parfois cruellement, ils participent à la résilience de la société civile. https://www.youtube.com/watch?v=uTdZkZZ_FRo&feature=youtu.be