Crim’HALT sur RTL: La Belgique, nouvel eldorado de la mafia

Fabrice Rizzoli, président de l’association Crim’HALT et spécialiste des mafias était l’invité de Marion Calais dans Focus, un podcast de la rédaction de RTL, pour réagir face aux pressions croissantes exercées par les narcotrafiquants en Belgique et à l’impunité de la corruption et de la violence sur le port d’Anvers.

Abritant le deuxième plus grand port d’Europe, la ville d’Anvers est devenue l’une des principales portes d’entrée de la drogue sur le continent. Son port, créé comme symbole de la mondialisation de la libre circulation des marchandises est connu pour n’opérer que très peu de contrôle sur les containers qui y transitent, dans le but de privilégier la fluidité et la rapidité de la circulation des marchandises. Par ailleurs, comme dans tous les ports à containers du monde la corruption des policiers, douaniers et dockers y est largement pratiquée.

Si le problème n’est pas nouveau, l’escalade de la violence et des modes opératoires des organisations criminelles terrorise les habitants d’Anvers. La Mocro Maffia, spécialisée dans le trafic international de stupéfiants et très influente aux Pays-Bas, tente depuis l’intervention des douaniers sur le port de Rotterdam de contrôler depuis le port d’Anvers l’importation de la cocaïne sur le contient européen et d’y maximiser ses profits, et ce en rivalité avec les mafias albanaises, italiennes et autres groupes criminels locaux et internationaux.

Règlements de comptes, fusillades, explosions de bombes, incendies volontaires en série, agressions, vols à main armée, les crimes se multiplient à Anvers. Plus récemment, la tentative d’enlèvement du ministre de la justice Belge, Vincent Van Quickenborne, par la Mocro Maffia fin septembre 2022 montre que la violence et les menaces ciblent désormais les institutionnels et magistrats.

Peut-on vraiment parler de mafia ? Comment peut-on aujourd’hui stopper la montée en puissance de ces groupes criminels qui sévissent sur le port d’Anvers, la Belgique et les Pays-Bas ? Quelles sont les lois efficaces contre le crime organisé ? C’est à tout cela que Fabrice Rizzoli répond lors de son intervention. Il rend compte de l’importance de cette violence, et celle contre les innocents, mais aussi de l’importance de réduire les composantes essentielles du crime organisé.

Le président de Crim’HALT souligne les efforts à faire de la part de nos pays européens et présente les outils nécessaires à mettre en place (qui rappelons-le existent déjà en Italie : agences de confiscation, statut protecteur du collaborateur de justice) pour lutter contre le racket et faire réduire l’impunité de la corruption et de la violence.

Retrouvez ICI l’épisode de Focus: La Belgique, nouvel eldorado de la mafia de Focus, un podcast de la rédaction RTL.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s